top of page

IP anonyme : techniques et outils pour la navigation anonyme

Nous explorons des techniques pour modifier les adresses IP afin de masquer notre présence numérique et de cacher nos activités Internet aux gouvernements, aux pirates informatiques et aux FAI.



Changement d'adresse IP


Dans nos guides de cybersécurité, nous avons déjà expliqué à quel point l'anonymat complet sur le Web est une utopie. Cependant, il existe des méthodes efficaces pour masquer une identité numérique, ce qui rend extrêmement difficile pour des entités telles que la CIA ou des pirates informatiques plus sophistiqués de retracer les véritables origines d'un utilisateur en ligne.


Il existe plusieurs stratégies qui peuvent être utilisées pour vous masquer sur un réseau, toutes basées sur la modification de l'adresse IP, qui est l'identifiant unique d'un appareil connecté au réseau.


L'anonymat en ligne n'est pas exclusivement une arme pour les activités illégales ou les mauvaises conduites ; devient une nécessité à une époque où des entités comme la CIA et la NSA, ainsi que presque tous les gouvernements et agences d'enquête mondiales, tentent de surveiller les communications en ligne de chacun, quelle que soit notre identité ou notre activité.


Il est important de comprendre que l'utilisation d'adresses IP modifiées pour éviter le suivi en ligne n'est pas illégale. Il s'agit d'un processus simple et gratuit, même si avec un investissement minimal, vous pouvez obtenir des résultats plus efficaces et plus stables.


Qui peut voir notre adresse IP et comment peut-il l'utiliser ?


En réalité, il n’est pas possible de « truquer » une personne. IP au sens littéral du terme. La pratique consiste à cacher votre adresse IP derrière l'adresse d'un autre hébergeur déjà existant.

Un appareil, qu'il s'agisse d'un ordinateur ou d'un smartphone, est détecté sur le réseau avec l'adresse IP d'un autre hôte, potentiellement situé à l'autre bout du monde.


Théoriquement, pour retracer la véritable origine, nous devrions contacter l'hébergeur et rechercher notre véritable adresse IP, ce qui est une opération extrêmement complexe selon la technologie utilisée.


L'anonymat en ligne n'est pas exclusivement une arme contre les activités illégales ou les mauvaises conduites

VPN : une méthode de masquage en ligne populaire


Un VPN, ou réseau privé virtuel, est le système de masquage en ligne le plus efficace en termes de performances. Il fonctionne comme une connexion cryptée parallèle à travers laquelle le trafic Internet est détourné.


Fondamentalement, vous masquez votre adresse IP avec celle du fournisseur VPN et naviguez comme si vous étiez sur son ordinateur. Le cryptage empêche quiconque, y compris votre FAI et votre société VPN, de suivre les pages que vous visitez et vos activités en ligne.



Il existe deux types de services VPN pour une sécurité en ligne optimale


Essayez différents formats de blog. Essayez d'écrire "Une journée dans la vie de..." un jour, puis "Comment..." ou un article FAQ. Vous pouvez commencer par choisir l'un des modèles suggérés.


VPN gratuits


Leur utilisation est limitée, ils peuvent être plus lents et ils peuvent collecter des données sur notre connexion Internet. Un bon exemple est Opera VPN, intégré au navigateur.


VPN premium payant


Ces services sont sûrs, fiables et rapides, sans limitations. Avec un abonnement mensuel abordable, vous avez la garantie d'un anonymat complet, ne laissant aucune trace en ligne.


Le seul moyen d'être suivi serait une demande directe à l'administrateur du VPN, un événement rare limité aux affaires pénales graves. Les services VPN ne stockent pas de données sur les activités en ligne et préservent une confidentialité absolue grâce au cryptage.


TOR : Système d'anonymat avancé


TOR représente le niveau le plus avancé d'anonymat en ligne. Contrairement au VPN, où le trafic est masqué par le serveur de l'opérateur, dans TOR chaque utilisateur agit comme un nœud de connexion.


Chaque participant de TOR se connecte en déguisant son identité en celle d'un autre utilisateur, ce qui rend le suivi presque impossible. Utilisez le navigateur TOR pour accéder à TOR, même si la vitesse de navigation peut être réduite.


Proxy Web : une alternative au changement d'adresse IP


Les proxys Web agissent comme des intermédiaires entre votre ordinateur et les sites Web, faisant croire aux sites Web que la visite provient d'un serveur proxy. Cependant, les proxys ne sont pas cryptés comme les VPN, ce qui rend le trafic vulnérable aux écoutes clandestines des FAI ou des entités gouvernementales.


Certains sites peuvent également détecter la véritable adresse IP à l'aide de plugins tels que Flash Player. Un serveur proxy doit être configuré pour chaque application ou navigateur, ce qui ne couvre pas tout le trafic informatique comme un VPN.


Wi-Fi public : une méthode pratique mais pas sécurisée


L'utilisation de réseaux Wi-Fi publics, tels que ceux des cafés ou des chaînes comme McDonald's, peut être un moyen de masquer votre adresse IP. . Toutefois, ces réseaux peuvent être surveillés par leurs opérateurs, qui peuvent capturer et stocker l'activité en ligne. Encore une fois, un VPN peut être nécessaire pour protéger le trafic.


Conclusions


En conclusion, le masquage, la modification ou la protection IP n'est plus le domaine exclusif des pirates ou des cybercriminels, mais une pratique que chacun peut protéger sa vie privée. , protégez vos messages et gardez vos activités en ligne privées.



19 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page